Ça y est, vous venez de mettre un point final à l’écriture votre livre, à vos écrits, à l’œuvre de plusieurs mois ou années. Votre livre est enfin terminé !

En réalité, pas tout à fait. Si vous pensez avoir terminé votre histoire, le fait d’y être plongé vous retire toute faculté à détecter les erreurs de grammaires ou d’orthographe. Il est parfois difficile de pointer les faiblesses de son propre texte. Vos écrits sont le reflet de vous-même. Il est donc important que ceux-ci présentent une image d’excellence, et qu’ils atteignent vos lecteurs.

Pour cela, la relecture et la correction de votre livre sont des étapes primordiales pour un auteur digne de ce nom. C’est la finition de votre œuvre.

Il est prouvé que la présence de fautes gêne la lecture, nombreux commentaires de lecteurs en témoignent, les coquilles à répétition les empêchent de se plonger dans l’histoire. Bien souvent, les lecteurs se font une opinion sur l’auteur à travers son livre, non seulement par le biais du fond, mais aussi par sa forme (syntaxe, clarté, présentation, esprit de synthèse, etc.) en fonction de leurs attentes.

Pour autant, il n’y a pas de honte à faire des fautes d’orthographe ! Tout le monde peut en faire et il n’est pas rare d’en trouver dans les livres.
**Pour avoir le moins de fautes possible, commencez par vous relire vous-même et plusieurs fois. Les critiques, positives comme négatives, vous feront avancer. **

Nous vous conseillons également quelques astuces pour éliminer les premières fautes :

  • Relire à froid, plusieurs jours après avoir terminé votre livre pour plus de recul
  • Relire plusieurs fois avec un objectif différent à chaque fois (une relecture des verbes, une relecture pour les dialogues, etc.)
  • Vérifier les erreurs les plus courantes : oublis des pluriels par exemple
  • S’aider d’un dictionnaire
  • Confier la lecture de son livre à une personne extérieure
  • Relire son livre en partant de la fin

Déposer votre manuscrit