Le style d’écriture d’un auteur est ce qui le définit. Le choix des tournures de phrases et des mots, leurs enchainements, la cadence du récit utilisée révèlent la singularité et l’originalité de l’auteur. Que ce soit dans un roman, un essai ou un récit, le style d’écriture est paradoxalement ce qui séduira le lecteur dans un premier temps. Ce premier regard, peut capter l’attention du lecteur comme il peut la repousser. Cependant, le style ne fait pas tout. Le fond et la forme de ce qu’on raconte vont de pair. Un scénario peut être brillant mais s’il est mal raconté cela n’a pas d’intérêt.

Comme l’a si bien dit Voltaire « Le style élégant est si nécessaire, que sans lui la beauté des sentiments est perdue » (Dictionnaire philosophique).

Chaque écrivain à sa plume, imiter le style d’autrui n’est pas une solution, non seulement vous freinez votre spontanéité mais vous êtes surtout contraint à suivre les traces de l’autre sans suivre les vôtres. Alors, apprenez à travailler et améliorer votre style car vous devez garder pleinement votre identité ; elle constitue votre empreinte, votre signature. On remarque donc l’importance du style d’écriture.

Qui es-tu ?

Afin de révéler son style de façon pertinente, le célèbre philosophe Socrate dit « Connais-toi toi-même ». Pour se connaitre soit même il faut connaitre ses émotions, savoir ce qu’on peut ressentir et quels effets cela a sur nous.
Réfléchissez bien sur votre personne, « qu’est-ce que vous aimez chez vous ? », vos qualités, défauts, qui sortent du lot et que vous appréciez ou non chez vous. Soyez franc avec vous-même. Ne vous basez pas sur les pensées des gens autour de vous envers vous, mais donnez votre propre avis sur votre propre personne. Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous serez capable d’améliorer votre style.

Travailler son style

Il existe des règles concrètes qui peuvent aider à travailler sur son style littéraire. Vous devez aimer écrire, cela ne doit pas être une corvée. Pour améliorer votre manière d’écrire, commencez déjà par aimer votre façon d’écrire.
Tous les écrivains ont un style d’écriture particulier et tous les styles ne sont pas « mauvais » ; mais cela ne justifie pas le fait que ce soit de « bons » auteurs. Il ne faut pas simplement vouloir faire la différence parmi les autres pour le plaisir, mais plutôt réveiller son style et transmettre sa personnalité à travers ses écrits tout en étant sincère. Humaniser votre langage, le revoir, le réinventer pour le faire sien, et découvrir son style.

Soyez simple : utilisez vos propres mots

Vos écrits doivent être à votre image, ils doivent refléter votre personnalité. Utilisez les mots de votre imagination, laissez-vous guider par votre propre vision des choses de la vie. Ne vous censurez pas. Soyez spontané(e)s laissez votre pensée s’exprimer. Cela créera un port d’attache pour vos lecteurs.
Ecrivez pour vous, ne vous laissez pas dominer par la page blanche, ne vous découragez pas sous prétexte que les autres vont trouver que votre récit est nul ou pas intéressant.
Pour avoir un style efficace, variez les tons tout au long de votre récit. En temps normal, vous ne vous adressez pas à votre tante de la même façon qu’à votre directeur au travail. Ce n’est pas possible. De ce fait, utilisez plutôt les différents registres de langue pour vous faciliter.

Et vous, avez-vous un style qui vous est personnelle ?

Avez-vous lu notre article précédent ? Si non, lisez-le maintenant : https://blog.edilivre.com/les-resolutions-litteraires/.

Déposez votre nouveau manuscrit ici : https://www.edilivre.com/publier-un-livre/.

Esther IBOVI.